29 juin 2007

gneh

voici la confrontation entre les convictions d'un jeune garcon et la pression sociale exercé par sa jeune amie. Le jeune garcon fini donc par s'adaonner a une activité paradoxale qui le menera sans doutes aucun dans un monde ou l'amitié n'est que statutaire (ca sdit ca? ^^) et éphémère, et ou les sentiments sont préprogrammés et vide.mon visage, il sourit. 

Posté par tweny hundred à 22:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur gneh

  • Erreur.

    Fausseté meurtriere.


    Il était une fois nous, sans mensonges et pour toujours.


    Mon visage, il sourit.


    Mel

    Posté par Mitaines, 29 juin 2007 à 22:10 | | Répondre
Nouveau commentaire